Fragments...

Oh hé!



Photographie de Vespertillion


Tu ne me vois pas
Pourtant je suis là
Sur le quai
Où se baladent les années

Parfois à la fenêtre
De la maison orange
D'avoir pleuré l'amour
D'avoir pleuré la joie

Sur le pont du chaland
D'un respire ressenti
Sur l'eau déchirée
Au milieu des pensées
Je siffle un blues

Et le temps s'accélère jusqu'à l'impossible
Nuit alpagueuse d'âmes...

*


05/03/2009
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 7 autres membres