Fragments...

A bon entendeur...

J'ai fuit les sirènes en cloque
De leurs égos cliché en toc
Mais jamais je n'ai renié
L'histoire dans sa réalité

J'ai fuit la démence masquée 
De leurs potins braqués
Mais jamais je n'ai applaudi
Leur minable hypocrisie

J'ai fuit le complot de la pieuvre
Affairée de ses basses oeuvres
Mais jamais je n'ai trahi
En mon coeur les ressentis

J'ai vu l'incompréhension
Se bâtir une forteresse
Bouffie de sa prétention
Enlisée de ses diablesses

Mais en rien je n'admire
L'infiniment mièvre et ridicule
D'un pouvoir qui manipule
Irradiant l'enseigne d'un médire
Accoutré telles des sbires...






16/06/2009
4 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 7 autres membres