Fragments...

Eau de vie sur un tableau de Lucie



Eau de vie 

Personne n'est personne
Les horizons persistent dans l'oeil d'or
Aux bleus qui résonnent

De ces lunes à pleine pâleur
Où l'univers presque se tient 
En son entier blues de coeur
Le pinceau joue avec ta main

Personne n'est personne
Les horizons se dégustent à l'aurore
S'attardent et se donnent...

*


28/11/2009
2 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 7 autres membres