Fragments...

Murmure en nulle part

Photographie de Silence


Il y avait ce souffle
Léger
Dénudé
Etrange murmure
Qui frôle , pur
L'incertain d'une soif
Quand le temps décoiffe
Une épure d'esquisse
Loin des artifices

Ne reste que pénombre
Qui rôde en sépia
La faiblesse pathologique
D'un romantisme désolé
Un rêve magnétique
L'ombre pudique
D'un non être apostrophé
Un perdu jamais trouvé

Complices frontaliers
L'absurde et l'aléatoire
Dans les sens incontrôlés
Effleurent un nulle part...

 

*



25/10/2008
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 7 autres membres