Fragments...

Emmène moi

 


Emmène moi

Là où la vérité ment

Où la lune est rousse

Loin des charbons ardents

Là où le brise est douce


Emmène moi

Là où le temps s’arrête

Dans les sables mouvants

Où les caresses en fête

Sont jeux d’esthètes


Emmène moi

Là où tu n’es pas

Que je te trouve quand même

Là où je ne sais pas

Que chantent encore les sirènes


Emmène moi

Là où les mots ne sèment

Que des rayons de joie

Là où les cœurs ne saignent

Jamais seul avec soi


Emmène moi

Là où les paroles sont vaines

Là où l’évidence est reine

De ces regards intenses

Qui fusionnent en silence


Emmène moi

Là où rien n’est figé

Où le dégoût devient envie

Dans un bal de cœurs légers

Dans un clip sourire de la vie


2005



25/10/2008
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 7 autres membres