Fragments...

B.D.

 

Lorsque je suis née ...je riais!

Tout me semblait décalqué,


Puis la terre s'est mise à crier

Jouant avec le haut parleur

A donf le raffut de fleepée

S'te plait passe moi l'décodeur!


Elle faisait pipi partout

S'roulait dedans

Claquait des genoux

S'arrachait les dents...


On était pas chez Drucker

Ni dans sa chambre à coucher

Mais quand même elle exagère

Et dans quel état j'erre...

J'ai cru voir Raymonde

De Binet les Bidochons


J'suis partie , j'aime pas l'adversité

Qui t'invite pour se prouver

Qu'à dix contre deux, on a gagné

Les doigts forts d'indiscret

Qui s'étale pour mieux driver!



Avec les enquêtes de Canardo

Le repassage de Carmen cru

Lady Ganesh, ses ronds dans l'eau

Et la gazette des noisettes poilues

Manara rêvait peut être

Serre prenait des vacances

On se s'rait cru à Angoulême et son festival

Ou dans partie de chasse d'Enki Bilal


J'me suis mise à lire Silence de Comès

Pendant qu'ils continuaient leurs messes

J'ai r'gardé marche à l'ombre pour m'changer les idées

Mais ils m'ont retrouvé , quelle bande d'enfouarés

Alors j'ai lu la vie des maîtres de Loup

Et un fluide glacial m'a fait lâcher space

Faut dire qu'ils me tapaient sur le chou

Y'avait du brouillard sur le pont de Tolbiac

Lucky lucke ne tirait plus aussi vite que son ombre

Les agités du bocal envahissaient la mapemonde

Pourtant

La sérénité intérieure habitait toujours le concombre masqué



Finalement j'ai mis les voiles

Raymonde s'est mise à boire d'la tisane


Le monde est un théâtre disait Corto maltesse


Juillet 2007



25/10/2008
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 7 autres membres