Fragments...

Souffle

 



Au dépouillement total de soi

Elle dépose ses habits

Qui assaillent l'esprit

D'avoir si peur et si froid


C'est une illusion , un fardeau

Cette bouffée mécanique

Conditionnement des egos

Images en soi répliquent

Une sécurité factice

Où la raison se glisse


A l'instantané

Voir , sentir observer

De l'endroit à l'envers

Ecouter, éveillé


Energie fabuleuse

Qui déguste goutte à goutte

L'ignorance boiteuse

La poussière des routes

Le vent du temps qui tremble

Les couleurs qui s'assemblent

Les ombres qui veloutent

Sous les flammes oranges

Complices de l'étrange


La liberté frissonne

Dans l'indécent silencieux

De la mémoire abandonnée

Pour une perception pure.


Aout 2007



25/10/2008
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 7 autres membres